Le forum des tireurs sportifs et passionés d'armes a feu
 
AccueilAccueil    S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Manurhin MR Convertible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MR Jo

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 25/10/2017
Age : 20

MessageSujet: Manurhin MR Convertible   Ven 03 Nov 2017, 20:33

Bonjour !

Après le Long Range voici une présentation du Manurhin MR Match Convertibe.


Caractéristiques :

Poids : 1kg (238-22LR), (165-32swl) , (153-38) Détente : SA
L : 275mm Poids détente : 1kg360
L canon : 22-152 / 32-152 / 38-144mm L visée : 208mm
H : 130mm
Ep : 37mm
Rayures : 22- 6 à D, pas de 400mm
32- 6 à D, pas de 480mm
38- 5 à D, pas de 476mm

Calibre : 22- 5,63mm Fond rayures
32- 8,00mm Fond rayures
38- 9,04mm Fond rayures


Guidon match interchangeable et hausse "match" micrométrique surbaissée à planchettes interchangeable

Options :

Ebauche de crosse anatomique
Crosse anatomique
Contre-poids de 71 grammes
Sabot de détente


Présentation :

L'arme convertible n'est pas une nouveauté en soit, en effet le fabriquant Dan Wesson à déjà conçu un revolver issue du même principe. Mais il est évident de dire que ce n'est pas commun, je laisse dans une catégorie à part-entière les armes acceptant des conversions, puisque le concepteur de cette arme est parti ou non du principe qu'elle pourrait accueillir une conversion (généralement) une culasse avec un calibre différent pour des pistolets semi-auto en arme de poing.

Manurhin décide, dans la lancé de son succès qui ne fait que grandir de sortir un revolver convertible, partant du principe que le transport de trois armes est plus encombrant qu'une seule, l'idée d'une carcasse pouvant accepter plusieurs canons et leurs barillets respectifs, à interchangeabilité rapide et facile s'est concrétisée. De ce fait, la réalisation après études à suivi de près l'idée de départ.

Pensé, dessiné, schématisé dans les bureaux d'études et de dessin des Ets Matra-Manurhin Défense à Mulhouse, plus particulièrement par le génie inventif de Mr. Beltzer, sous la direction de Mr. Lechelle et Mr. Guidat, avec l'utilisation du système d'études électronique appelé C.A.O. ( Conception Assisté par Ordinateur ) qui fournit à l'écran une étude des pièces en 3D. Ce qui permet de concrétiser parfaitement l'idée de base, de la synthétiser et de la restituer en dessins côtés grâce à une imprimante.
Cette technique ne laisse place à aucune erreure, et permet d'obtenir des ajustages absolument parfaits.
Le secret à été fort bien gardé puisque le prototype n'à été dévoilé que lors de l'exposition du SICAT à la Porte de Versailles à Paris du 23 au 26 janvier 1987.

Au départ les interrogations et les doutes sont présents, en effet il est déjà assez compliqué de réaliser une arme avec des ajustages fins pour des tireurs qui pratique à haut niveau ou non la compétition, et bien la réponse à nos questions est très claire et très brève : c'est excellent ! L'arme se qualifie ainsi : solide, précise et très bien finie.


L'arme est livrée dans sa mallette Citybag de grande qualité, elle est verrouillable par clé, à l'intérieur on retrouve le compartiment pour le revolver ainsi que pour les barillets, les canons, les guidons, les planchettes de hausse, le nécessaire de nettoyage, le contrepoids, le sabot de détente, les clé de démontage et la clé multi-usage, des compartiments divers ( munitions, pastilles, ceinture de tir...), derrière la mousse du couvercle un emplacement pour les documents ( trois bancs d'épreuve, la notice MR 73 et la notice du Convertible tapé à la machine ).

Je ne vais pas vous parler de la mécanique en détail puisqu'il s'agit de la platine très appréciée et très connue du MR 32 et MR 38.
Seuls changements : la percussion permettant le tir de la munition 22LR et le déverrouillage rapide de l'ensemble du barillet.

En ce qui concerne la percussion, Manurhin à du innover, le chien devient donc un marteau qui vient frappé un percuteur logé dans un cylindre qui pivote et se bloque par l'intermédiaire d'une vis "Allen" située sur le côté gauche de la carcasse. Le percuteur est excentré, il est dit "frappé-lancé", il ne fait saillie que le temps bref de la percussion.

L'arme est équipée de base d'une visée "MATCH" équipant déjà les MR 32, MR 38, "Long Range" et "Silhouette". La hausse est donc surbaissée et ses planchettes sont interchangeables, le guidon se démonte simplement et chaque calibre possède son guidon. Il n'y a pas de différences en les planchettes de hausses d'origine, elles sont simplement numérotées de 1 à 3, c'est au possesseur de l'arme de venir agrandir la fenêtre de la hausse pour augmenter le "jour" autour du guidon.

La finition de ce revolver est bronzé mat, cette finition unique chez Manurhin à l'époque est du à la demande des tireurs de compétitions qui jugeait le bronzage des MR trop brillant et augmentait les erreurs de visée.. De plus cette finition facilite grandement l'entretien, que du plus !


Le démontage et le changement de calibre :

Le revolver est monté pour le calibre 38 SP, je le change pour tirer au 22LR

Tout d'abord il faut enlever le barillet. Pour cela on pouce le levier de déverrouillage; l'ensemble se retire vers l'avant

Ensuite on enlève la bague de verrouillage se situant au bout du canon à l'aide de la clé multi-usages. Attention à utilisé le bon côté de la clé

Le fourreau est maintenant libre, il suffit de le faire glissé avec précaution vers l'avant

Après cette étape, il faut desserrer le canon avec la clé multi-usages

Le desserrage se fait ensuite aisément à la main, plus de 21 tours sont nécessaires

Le démontage est maintenant terminé il faut désormais le convertir en percussion annulaire

Pour cela il faut dévisser la vis se situant à gauche de la carcasses de 4 tours avec la clé prévu à cet effet

Ensuite il faut pivoter le cylindre de percussion de 180° à l'aide des deux ergots de la clé multi-usages

L'arme est maintenant en configuration annulaire, ne reste plus qu'à resserrer la vis du cylindre de percussion pour le bloquer

On remplace le guidon par celui de 22LR, il est maintenu via un vis "Allen" sur le dessus

Le changement de crosse se fait tout aussi simplement

Le remontage au calibre voulu se fait aussi facilement

Le démontage se fait très simplement, il est évident que comme toute arme, elle demande de l'attention, un peu d'huile sur les filetages avant chaque montage n'est pas de trop, l'arme vous le rendra.
L'arme est très robuste, attention toutefois à ne pas trop forcé sur les filetages.
Le démontage facilite grandement l'entretien notamment entre le cône de prise de rayures et la carcasse habituellement difficile à nettoyer.
J'ajoute aussi qu'il est impossible de verrouiller un barillet avec un calibre différent que celui du canon monter sur l'arme.

Conclusions :

Cette arme est un véritable bijoux, sortit à moins de 500 exemplaires, elle n'a pas eu le succès espéré par ses créateurs, surtout à cause du prix d'achat. Cependant il y a un point positif et pas des moindres : cette arme ne demande qu'une seule détention ! Oui car toutes les pièces sont au mêmes numéros, plutôt intéressant.

Mon arme est une seconde main très bien entretenue par son premier propriétaire qui à de plus garder tout les petits accessoires, je le remercie d'ailleurs car cela me permet d'en profiter d'autant plus et vous aussi. Elle a été achetée toute options à l'époque, ce qui comprends le contrepoids, le sabot de détente et la crosse anatomique.


Je tenait à vous faire la présentation de cette arme, en effet car c'est pour moi un fleuron de l'arme française et je pèse mes mots, de la conception à la création tout est parfait ! Le savoir faire Français tout simplement. Ce n'est peut-être pas objectif mais l'arme est pensée jusque dans les moindres détails pour que son possesseur soit heureux de ses tirs.

Je remercie le photographe qui à passé énormément de temps à réalisé toutes les photos pour la présentation. Il a su répondre à 100% à mes attentes, il peut faire de même avec vos armes si cela vous tente ! Voici le lien de son site : http://alain-ruta.e-monsite.com/

J’espère que cette présentation vous aura plu !
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Bunta
Admin
Admin
avatar

Messages : 839
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 34
Localisation : A proximité d'une armurerie.
Club de tir : AIM

MessageSujet: Re: Manurhin MR Convertible   Lun 06 Nov 2017, 08:09

Une tres belle présentation.
Je ne pensais pas qu'une arme pouvait être vendu avec autant de conversions.
En gros pour l'auto c est 1 B1 et 2 B5?

_________________

J'ai une petite quéquette, mais j'ai un gros revolver.
Revenir en haut Aller en bas
http://tirarmepassion.forumactif.org
MR Jo

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 25/10/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Manurhin MR Convertible   Lun 06 Nov 2017, 09:31

Merci !
Une seule autorisation car tout l'ensemble est au même numéro..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manurhin MR Convertible   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manurhin MR Convertible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 9FF GT9-R Convertible : 1120ch et 414 km/h cheveux au vent
» Convertible droit / horizontal astucieux [Intera]
» velo couché convertible en droit
» ford 1951 convertible
» top gear un espace convertible aaaaahhhh!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tir Armes Passion :: Armes :: Vos armes :: Vos armes de poings-
Sauter vers: